top of page
Rechercher

Débuter en méditation pleine conscience : un voyage intérieur

La méditation pleine conscience - également connue sous le nom de mindfulness - est bien plus qu'une simple technique de relaxation. C'est une invitation à nous connecter avec notre être intérieur et à développer une conscience profonde de l'instant présent. La pratique régulière de la méditation pleine conscience nous apprend à observer nos pensées et nos émotions avec bienveillance et à cultiver la gratitude pour les petites choses de la vie. Alors, prêtes à entamer votre voyage intérieur ?



C'est quoi la méditation pleine conscience ?


Méditation de pleine conscience : définition

La méditation pleine conscience s’inscrit dans la grande famille des méditations, comme :


Elle se différencie par son focus sur la pleine conscience, comme son nom l’indique. C’est-à-dire qu’elle ancre dans le moment présent : là où les autres méditations peuvent être plus contemplatives ou spirituelles, la méditation pleine conscience invite notre cerveau à nous concentrer sur l’ici et maintenant.


Contrairement à la croyance populaire, il ne s’agit pas de faire le vide dans sa tête pour ne penser à rien.



Quel est l'objectif de la méditation pleine conscience ?

Son objectif est simple : nous ramener à ce que nous sommes en train de faire, là, maintenant, à cet instant précis.


C’est un exercice parfois difficile, dans un quotidien où nous essayons d’optimiser toujours plus notre temps. Pas vrai ?


On écoute une émission en faisant la cuisine, on regarde notre téléphone en même temps que le film, etc. (je plaide coupable aussi…)


La méditation pleine conscience nous redescend alors un peu les pieds sur Terre et nous propose de ralentir le rythme, le temps d’un instant. On appuie sur pause, on se coupe de tout SAUF DE SOI ! et on vit ce moment, en toute simplicité et en toute tranquillité.


Le bonheur.


Mais je vous entends déjà dire “je n’ai pas le temps”. Je vous rassure, 10 minutes suffisent pour découvrir cette pratique qui fait du bien au mental.



Quels sont les principes de la méditation de pleine conscience ?

Les principes de la méditation en pleine conscience sont assez simples : porter son attention sur le moment présent, ses pensées, ses émotions, ses sensations, les bruits qui nous entourent, les odeurs qui attirent notre attention, etc.


Le but n’est pas de les bloquer ou les empêcher d’arriver, au contraire, le but est de les laisser venir sans les retenir, les laisser nous traverser pour qu’elles repartent aussi vite qu’elles sont arrivées.


Les premières séances de méditation sont souvent un peu difficiles ou laborieuses, ce n’est pas un exercice dont on a l’habitude. Notre cerveau est (souvent) sursollicité avec nos modes de vie et il a du mal à faire ralentir le petit vélo qui pédale en permanence dans la tête.


Pourtant, lorsqu’on y parvient, les résultats sont merveilleux.



Pourquoi pratiquer la méditation de pleine conscience ?


Pratiquer ce type de méditation agit presque comme un remède pour le cerveau.


Les bienfaits de la pleine conscience sont nombreux, cela :

  • apaise ;

  • réduit l’anxiété ;

  • calme le stress ;

  • améliore la qualité de vie ;

  • améliore le sommeil ;

  • développe la créativité ;

  • réduit le flot de pensées parasites ;

  • améliore les troubles de l’attention ;


C’est un voyage intérieur qui nous invite à plus de douceur, de compassion et de bienveillance envers nous-mêmes. Et nous le méritons !



Comment faire de la méditation de pleine conscience ?


Les différentes possibilités

Pour vous lancer, vous pouvez facilement trouver des exercices sur internet.


N’hésitez pas à chercher sur YouTube, Google, votre application de podcast ou même sur des applications dédiées à la méditation pour des versions audios (Petit bambou est la plus connue). Vous trouverez différents exercices de méditation pleine conscience guidée.


Cela vous donnera un cadre et une structure pour bien démarrer.


Si vous préférez, vous pouvez aussi pratiquer seules.


Les étapes pour pratiquer

Dans ce cas, voici quelques étapes toutes simples pour débuter votre méditation à la maison :

  • commencer par vous installer dans un endroit calme, qui vous plaît ;

  • asseyez-vous (en tailleur si vous le pouvez) avec le dos bien droit ;

  • baissez ou fermez les yeux pour une meilleure concentration ;

  • à partir de ce moment-là, commencez à porter votre attention sur votre respiration ;

  • elle sera votre guide tout au long de votre méditation ;

  • lorsque vous remarquez une pensée ou une émotion qui arrive, laissez-là vous traverser, sans aucun jugement (positif ou négatif) et revenez à votre respiration ;

  • portez toute votre attention sur vous, à cet instant, dans cette pratique, au rythme de vos inspirations et expirations.


Je vous conseille vivement de mettre une alarme (douce) pour la durée que vous souhaitez - 10 à 15 minutes c’est déjà très bien pour commencer. Cela vous évitera de regarder l’heure toutes les 2 minutes en vous demandant depuis combien de temps vous êtes là !



Quels sont les risques de la méditation ?


En pratiquant régulièrement la méditation pleine conscience, vous sentirez des effets très positifs sur votre moral, votre mental, votre connexion à l’instant présent et votre capacité à vous apaiser.


Dans la majorité des cas, il n’existe aucune contre-indication à cette pratique tout à fait naturelle.


En revanche, si vous souffrez d’un trouble psychologique (maladies entraînant des dissociations, changements brusques d’humeurs, ou autres affections mentales) et/ou si vous êtes déjà suivi, demandez l’avis de votre psychologue ou psychiatre.


Il se peut également, dans de rares cas, qu’une personne sujette à la dépression expérimente une sensation désagréable pendant une séance de méditation.


Si c’est votre cas, arrêtez votre pratique. Vous pourrez peut-être y revenir plus tard, lorsque vous vous sentirez prête.



15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page