top of page
Rechercher

La Méditation Transcendantale expliquée simplement

Sur votre chemin spirituel, vous pouvez cultiver votre bien-être via différents sentiers. La méditation est l’un d’eux. Et, vous le savez peut-être, il existe différents types de méditation. Quelle est la meilleure méthode de méditation ? Je ne sais pas s’il y a une vraie réponse à cette question. Mais pour aujourd’hui, j’ai envie de vous parler plus précisément de méditation transcendantale. Vous connaissez ? C’est une technique de relaxation et de repos intense, déjà très pratiquée dans le monde. Je vous propose de faire un petit tour de cette pratique issue de la tradition védique, afin de mieux la comprendre.



Qu’est-ce que la méditation transcendantale ?

Méditation transcendantale : définition

La méditation transcendantale est apparue en Inde, dans les années 50. Elle a été développée par le maître spirituel Maharishi Mahesh Yogi.


Son principe est relativement simple : vous permettre d’accéder à un niveau de relaxation profond. Sa pratique est très accessible, elle ne nécessite aucune maîtrise particulière ni aucun matériel précis. Seulement, vous, votre envie et vos mantras.


Je vous explique après comment réaliser une méditation transcendantale.


Quels sont les bienfaits de la méditation transcendantale ?

À raison de deux courtes sessions par jour, de 15 ou 20 minutes chacune, la méditation transcendantale aide à diminuer le stress et l’anxiété, à s’apaiser et à faire face aux agitations du quotidien.


J’ai lu également qu’elle était efficace dans la gestion du trouble de stress post-traumatique (TSPT).


Quelles différences avec les autres techniques de méditation ?

Il existe toute une palette de méditations différentes :

  • méditation zen ;

  • méditation pleine conscience ;

  • méditation guidée ;

  • méditation Vipassana ;

  • etc.


En revanche, la méditation transcendantale (ou MT) se différencie de toutes ses cousines par un aspect :

  • elle se concentre sur la détente et le calme à l’instant T, en occupant son esprit grâce à des mantras ;

  • contrairement aux autres formes de méditations qui vont plus loin et qui se pratiquent notamment grâce à la visualisation et la contemplation dans le but d’une introspection et d’un développement personnel plus profond.


Elle n’est pas mieux ou moins bien que les autres. Il suffit de connaître les différences pour, ensuite, faire un choix éclairé. Mais alors, qu’en est-il des mantras ?


Quels sont les mantras de la méditation transcendantale ?

La pratique de la méditation transcendantale repose sur la répétition de mantras personnels. Ces mantras sont en fait des sons monosyllabiques, souvent rédigés en sanskrit, mais sans signification particulière.


Le plus connu est le fameux « Om ». Mais on peut aussi trouver :

  • « Dum »;

  • « Klim » ;

  • ou encore « Hrim ».


Ce n’est pas vous qui choisissez votre mantra, mais un ou une professeure de méditation (ou maître spirituel) qui vous l’attribue. Une fois que vous connaissez votre mantra, vous pouvez débuter la pratique.


Comment faire de la méditation transcendantale ?


Trouver un endroit calme

D’abord, comme pour n’importe quelle méthode de méditation, je vous conseille vivement de trouver un endroit calme et apaisant chez vous. Quelque part où vous ne serez pas dérangée ou interrompue. C’est votre moment, pour vous.


Cela peut être votre chambre, un coin du salon, le balcon ou le jardin (s’il ne fait pas trop froid), etc. Si vous n’êtes pas seule, peut-être qu’une pièce qui ferme avec une porte serait idéal.


Comment se transcender ?

Ensuite :

  • asseyez-vous confortablement par terre, sur un coussin, une chaise ou un canapé ;

  • fermez les yeux ;

  • respirez calmement ;

  • et répétez votre mantra, en boucle, à voix haute ou dans votre tête.


Continuez comme ça pendant 15 à 20 minutes. Et ça y est, vous avez réalisé votre première méditation !


Je vous avais dit que c’était très simple ! Vous n’avez pas besoin de connaissances approfondies sur le sujet pour apprendre la méditation transcendantale.


Les bonnes habitudes

Il est recommandé de faire deux séances par jour, idéalement une le matin et une en fin d’après-midi pour bénéficier pleinement des vertus de la méditation transcendantale.


Pour faciliter votre session, vous pouvez aussi utiliser un minuteur (avec une sonnerie douce et légère dans l’idéal) que vous réglez sur 20 minutes. Cela libère votre esprit et vous n’avez pas à vous inquiéter du temps pendant votre pratique.



Méditation transcendantale : ce qu’il faut retenir

La méditation transcendantale fait partie de la famille des méditations. Elle peut vous ouvrir la porte à plus de sérénité et d’apaisement dans votre quotidien. Elle se pratique en toute simplicité et sans matériel nécessaire.


Cela dit, elle ne va pas aussi loin que ses consœurs. D’ailleurs, si vous souhaitez vous initier à la méditation guidée, j’en propose une gratuitement sur mon site. Rendez-vous sur ma page d’accueil, attendez quelques secondes et une fenêtre s’ouvrira pour vous proposer une méditation d’ancrage.


Je n’ai pas particulièrement envie de m’attarder sur les controverses liées à cette méditation, sachez simplement qu’elles existent et que, dans cette dynamique, je vous encourage toujours à écouter ce qui est bon pour vous.


Ne foncez pas tête baissée dans une pratique parce qu’untel a dit qu’il fallait absolument essayer ! Renseignez-vous, sentez ce qui vous appelle et faites-vous confiance. Vous savez ce qui vous fait du bien.


1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page