Rechercher

J'peux pas, j'ai mes règles !

La société patriarcale ne peut pas comprendre, en effet, les Hommes sont régis par un cycle solaire alors que les Femmes sont sur un cycle lunaire.


Combien de fois avons-nous entendu (trop), mais qu’est-ce-qui ne va pas? T’as tes règles?

Oui, j’ai mes règles et alors!


Et alors, nous avons tout dit sauf qu’il y a un besoin d’explications. Nous avons oublié dans l’éducation de nos filles ET de nos fils cette énorme différence entre les cycles.

Comment les Hommes pourraient comprendre ce que les Femmes ont elles-mêmes oublié…?


Il y a 20 000 ans, la société matriarcale avait coupé les Hommes de leur puissance personnelle.

Aujourd’hui, ce sont les femmes qui sont coupées de leur féminin sacré, de leur puissance personnelle, de leur déesse intime.

Alors Mesdames, au boulot !

Heureusement, nous avons un moyen très simple de nous reconnecter à notre puissance, un outil corporel en lien direct avec la lune.

LES REGLES !!


Houlala, j’ai dit un gros mot !!


Les règles… oui c’est un gros mot, un mot tabou, comme si le sang était sale, d’ailleurs, selon les publicitaires, notre sang est bleu, ben voyons!


Vous allez peut-être me dire, oui mais moi, je suis sous contraceptif et je n’ai pas mes règles ou alors, je suis ménopausée. Que nous ayons nos règles ou non, que nous ayons des enfants ou non, que nous ayons encore notre utérus ou non, nous pouvons toujours nous relier à l'énergie! Ce texte s'adapte à toutes les femmes.

Aucune importance pour se reconnecter à son sacré, à son utérus, à son pouvoir de création parce que nous sommes toutes régies par le cycle de la lune. Et cet astre est très puissant. (cf: les marées ;-) ) Il n’y a plus qu’à observer la lune et soi-même!

La plupart des femmes ont leurs règles, leurs lunes en période de nouvelle lune ou alors en inversion en période de pleine lune. Ce qui devient plus facile à observer.

Sur une période de 28 jours, nous passons par 4 phases différentes, 4 énergies différentes.

A nous d'être attentives...

Energie de la vierge

Le mot vierge provient des racines « Vir » : Force créatrice, fécondation

Et de « Gen » : engendrer

Après les règles

Elément air (gémeaux, balance, verseau)

(Phase ascendante de la lune ou descendante)


L’énergie de la vierge arrive après la phase de retrait de l’énergie sorcière.

C’est un nouveau point de départ, un renouveau, l’heure des projets, une énergie rayonnante, lumineuse.

C’est le printemps


Les énergies sont dynamique et joyeuse, inspirante, porteuse d’initiative. La liberté est en route. Notre vierge intérieure nous pousse à l’éclosion, à nous tourner vers le monde, nous ouvrir. Cette énergie nous inonde d’une quête d’amour, c’est simple et léger.

Notre vierge nous permet de contacter la fraicheur et l’innocence de la jeune fille.


Sentez la couronne de fleur dans leurs cheveux, la robe blanche et légère ourlée de dentelle fine, la danse dans le pré, les rires de ces jeunes filles, la douceur de leur bras, la délicatesse de leurs pieds.


Mots clés : innocence, amoureuse, joueuse, liberté, muse, fleurissante, joyeuse, lumineuse.


Energie de la mère

L’ovulation

Elément eau (cancer, scorpion, poissons)

(Pleine lune ou nouvelle lune)

L’été


Energie rayonnante elle aussi mais détachée de l’être à proprement parlé, l’énergie de la mère est altruiste, amour et harmonie.

Cette énergie est porteuse d’aide et de soutien.

C’est englobant.

La femme qui entre dans cette énergie se désintéresse d’elle même et de ses besoins. Cette énergie tant vers l’autre.

C’est une phase d’introduction à la conception, à la création.

Durant cette phase, nous pouvons nous connecter aux grandes Déesses Mères, déesses de la fertilité comme Gaïa, Rhéa, Héra, Démeter, Isis, Kali. Chez les Celtes, la mère est la messagère de l’autre monde. C’est un passage, une transition entre le monde visible et le monde invisible.

C’est la puissance de la matrice, que nous ayons des enfants ou non.

C’est aussi notre mère intérieure qui nous soutien toujours dans notre créativité et notre originalité.

L’énergie de la mère induit la sécurité, la chaleur du foyer et du coeur, la tendresse, la nourriture. Dans cette énergie bienveillante, nous nous éveillons, notre mère intérieure nous guide et nous initie à l’amour, à la patience et panse nos blessures dues à notre croissance…


Mots clés : Création, Accueil, Union d’amour, Bâtisseuse, Nourricière (corps, coeur, âme), Enfantement, Maturité.


Energie de l’enchanteresse

Feu (Bélier, lion, sagittaire)

(phase descendante ou ascendante)

L’automne


Le temps qui précède les règles, l’oeuf est libéré mais non fécondé.

C’est une phase ou l’énergie est très intense, c’est une avalanche d’idées et de créativité qui diminuent à l’approche des règles et donc de l’énergie sorcière.

Pendant cette période, c’est le feu qui est libéré et en même temps, la femme prend conscience de son pouvoir personnel, de sa magie, elle se tourne vers son intériorité.

Les énergies enchanteresse sont très puissantes, c’est aussi au cours de cette phase qu’il peut y avoir des sentiments comme la critique, l’intolérance (dans sa vie quotidienne), jalousie, colère mais aussi création et intuition !

C’est une force explosive que nous pouvons utiliser pour nous débarrasser de ce que nous ne voulons plus dans nos vies.

Cette énergie a besoin d’être libérées par quelques formes que ce soit, sport, art, sexualité, danse intuitive, chant, cri, etc…


Mots clés : Visionnaire, Créative, Magicienne, Séductrice, Amazone, Prêtresse

Energie de la sorcière

Terre (taureau, vierge, capricorne)

(Nouvelle lune ou pleine lune)

L’hiver


C’est le temps des règles, des lunes, le temps du repos, de l’introspection, de la méditation.

Il y a une intensification de la conscience intérieure, de sa propre magie.

Cette phase nous apprend à prendre du recul sur notre vie quotidienne mais aussi sur le monde.

Elle peut nous aider à trouver des solutions.

Nous pouvons nous connecter davantage aux énergies, à la spiritualité, aux mondes invisibles, à notre magie intérieure, à notre propre guidance.

Nous avons un accès à notre intuition et nos facultés de guérison, en illimité !


C’est le temps de la transformation, de la transmutation, le sang marque la fin d’un cycle de vie pour laisser la place à un nouveau cycle de fécondation.


Mots clés : sang, introspection, magie, sagesse, guérisseuse, déesse, alchimiste.


La femme est porteuse du cycle de vie, de mort, de vie.

Créatrice et destructrice à la fois

Là est sa plus grande puissance ( c'est pour ça qu'elle foutait les pétoches!!).

La lumière dans la nuit, la nuit dans la lumière..

N’est ce pas le symbole du yin et du yang?


Bonne observation ;-)

Bonne reliance


Lumineusement

Sylvie Gréau

83 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout